· 

l'univers fascinant de Robert Tatin

    Nous connaissons tous ou presque l'environnement insolite et naïf du Palais du Facteur Cheval à Hauterives. Mais "La maison des Champs" de Robert Tatin, qui connait ? Pas nous, en tout cas ! Elle fait partie tout comme Hauterives des fameuses "maisons des illustres". C'est presque par hasard, en balade en Mayenne que nous avons découvert ce musée où pendant 20 ans Tatin créa cet univers fascinant, cosmique, pétrit de mythes, enrichit par ses voyages en Amérique du Sud et ses rencontres artistiques multiples.

    Il y a dans la campagne Mayennoise, entre Laval et Chateau-Gonthier un village qui vaut le détour ! C'est en effet à Cossé-le-Vivien que s'installe  à 60 ans, Robert Tatin, pour se consacrer, jusqu'à la fin de sa vie à la création de son univers "la maison des Champs".


Nous accédons à sa maison par son allée des Géants : 19 totems géants bordent le chemin qui mène à sa maison. Références à son enfance ou à ses rencontrent artistique, cet alignement nous emporte tout de suite dans son univers onirique, faussement naïf et symbolique.


Ici le totem "verbe être" qui côtoie le "Verbe avoir"

le totem "Suzanne Valadon - Utrillo"                           


Mais le cœur de son espace est, au bout de cette allée somptueuse le jardin de la méditation. Ceint de murs sculptés qui nous évoquent les temples indiens du Yukatan, nous pénétrons dans cette cour par les portes du soleil et de la lune.

   C'est par cet immense dragon asiatique que nous sommes accueillis dans cet espace sans pareil.



les sculptures monumentales en ciment peint portent des noms qui ne peuvent nous laisser indifférents tant ils font sens : la Porte des Géants, à savoir Rembrandt, Van Gogh, Goya, Delacroix, Léonard, Notre Dame Tout le Monde, la porte de la Lune et du Soleil ...


Robert Tatin fut d'abord artisan, commerçant, puis céramiste, peintre, sculpteur, poète. Il rencontra les plus grands de son époque : Breton, Giacometti, Cocteau, Dubuffet ... Il fit de nombreux voyages, notamment en Amérique du Sud où il s'imprégna de culture amérindienne. Nous n'avons pas visité sa maison, mais des salles présentent ses poteries, ses peintures, ses créations de vêtements.

J'espère que je vous aurai donné envie d'aller y voir de plus près si vous passez par là !

 

Je vous invite à laisser ci dessous un commentaire si le cœur vous en dit. 

 

Voir ou revoir les dernières publications du blog ici

Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    Roger Wallet (mardi, 24 août 2021 18:37)

    Je me suis intéressé, voici vingt ans, à ces constructions hors normes. Un de mes amis, Jean-François Danquin, d'Amiens, avait sorti un livre sur un maçon de par-là qui avait édifié des totems dans sa cour, constitués d'objets achetés sur des brocantes. J'ai perdu son nom mais j'aimerais beaucoup, dans la petite revue trimestrielle que je lance le 21 septembre, avoir une rubrique sur ces belles folies...

  • #2

    Valérie Desseaux (mercredi, 25 août 2021 08:21)

    Quelle belle découverte !
    Incroyable... On se croirait en Asie et au Mexique ...

  • #3

    sophie HELLUIN (mercredi, 25 août 2021 11:05)

    Merci Jean-Pierre et Sylvie, en effet c'est merveilleux et cela donne envie de visiter, j'aime beaucoup l'art brut, avez vous déjà été à la "Fabuloserie" 89120 DICY ?

    Bises

  • #4

    Jean-Pierre (de V.P.T) (mercredi, 25 août 2021 17:17)

    Bonjour les djeunes, merci pour le partage. Amitiés.

  • #5

    Agnes Perraudeau (mercredi, 25 août 2021 20:48)

    Merci pour cette découverte de personnalités qui sont allés jusqu'au bout. Je partage et je partage car cela dépoussière l'esprit