des hotes à plumes à la Charcuterie Greber

Faute d'hôtes "à mains ou à pieds"à la Charcuterie Greber par ces temps dramatiques, j'ai décidé d'ouvrir l'accueil à mes hôtes à plumes ... Les rouges queues sont déjà là et tournent autour de leur nichoir, j'attends les hirondelles ... Quant aux mésanges, leur chambre est prête ... pas de réservation, c'est gratuit, ce sont elles qui font leur lit (heu ... leur nid) la conversation est limitée mais mélodieuse, le petit dej est à prévoir : graines dans mangeoire avec materiel de récup.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0